Bien dans mes pénates

Maison, Déco, Bricolage, Jardin

    Acheter un poulailler, un geste écologique qui fait du bien à votre porte-monaie

    Un poulailler au jardin : un abri pour des poules heureuses

    Acheter un poulailler, un geste écologique qui fait du bien à votre porte-monaie

    Depuis quelques années, l’achat de poulaillers connaît un réel essor. En effet, cet abri à poules qui envahit nos jardins offre bien des avantages. Entre écologie et économie, voici pourquoi acheter un poulailler est un très bon plan.

    Un poulailler au jardin : les bases à connaître

    Un poulailler est avant tout un espace clos qui vous permet d’élever des poules dans votre jardin.

    Ça ressemble à quoi ?

    Il a souvent la forme d’une petite maison en bois divisée elle-même en plusieurs espaces :

    • Un espace volière grillagé qui peut éventuellement s’ouvrir sur un extérieur (jardin, terrain, volière de grande dimension, etc.).
    • Un espace nuit avec rampe d’accès.
    • Plusieurs perchoirs.
    • Un pondoir, ou espace de ponte, accessible par une trappe extérieure. C’est par là que vous pourrez récupérer les œufs.
    • Certains modèles sont équipés d’un tiroir à déjections pour faciliter le nettoyage.

    Espace volière d'une maison pour poules ouvert sur l'extérieur

    Quelle surface pour un poulailler ?

    Afin d’assurer à vos poules pondeuses un espace où elles seront à l’aise, choisissez un poulailler suffisamment grand. Une surface de 1 m² pour 2 poules est un minimum. Pas de cages à poules dans nos jardins.

    Bois ou plastique ?

    Les poulaillers en bois sont peu chers et s’intègrent facilement dans votre jardin. Vous pourrez le peindre ou le lasurer afin de le rendre unique. Cependant, certains leur reprochent d’être difficiles à entretenir (nettoyage et étanchéité à surveiller). Ils leur préfèrent les poulaillers en plastique. Ceux-ci seraient plus faciles à nettoyer (un simple coup d’éponge) et ne seraient pas sujet aux invasions de poux rouges. Pour eux, pas de problème d’étanchéité. Les poules sont donc bien à l’abri de la pluie et des courants d’air.

    De plus, les nouveaux poulaillers en plastique sont plus esthétiques et fabriqués en matériau recyclable.

    Un lieu protégé pour des poules heureuses

    Le poulailler n’a pas uniquement pour but de délimiter l’espace alloué à vos cocottes. Surélevé, il les tient à l’abri du froid, de la pluie, de la neige et des prédateurs. Il peut d’ailleurs être installé à l’intérieur d’un enclos en grillage à poules plus grand. Cela permettra à vos jolies pondeuses d’avoir accès à un extérieur plus important et de pouvoir s’adonner à leur passion : picorer et gratter le sol. Cette volière XXL pourra être couverte partiellement d’une bâche pour protéger vos volailles du soleil en été.

    Un poulailler au jardin : mode passagère ou vrai besoin ?

    Avoir des poules dans son jardin est un engouement assez récent. Mais alors, d’où vient cette passion subite pour ces gallinacés ? Certes, les poules pondent, mais ce n’est pas leur seule qualité. En effet, la poule est aussi un animal de compagnie très économique et qui plus est, écologique. Elle concentre à elle seule, tout ce que nous recherchons pour améliorer notre environnement. Elle n’est donc pas prête de quitter le jardin. Voici tous les avantages que peut vous procurer un poulailler.

    Le poulailler, une formidable usine de recyclage

    Les poules sont des animaux gourmands et omnivores. Pour les nourrir, rien de plus simple. Gardez vos épluchures, vos fruits et vos légumes abîmés : elles adorent ça. Ainsi, votre poubelle va considérablement s’alléger. Et pas besoin d’investir dans une immense basse-cour pour cela. Avec 2 ou 3 poules, vous pouvez dire adieu, non seulement à vos déchets de table, mais aussi aux larves d’insectes nuisibles qui squattent les fruits pourris tombés à terre.

    La maîtrise de votre alimentation

    Poule rousse dans son nichoir : deux oeufs extra frais pondus du jour

    Les œufs font partie de notre alimentation de base. En omelette ou dans nos pâtisseries, ils sont partout. Mais comment être certain de leur provenance, de leur qualité et du bien-être des cocottes qui les ont pondu ? En investissant dans un poulailler, vous pourrez répondre à toutes ces questions. C’est vous qui nourrissez vos poules et qui choisissez leur cadre de vie. De plus, en ramassant de bons œufs frais à quelques pas de la maison, vous consommez local et participez à la réduction de votre empreinte carbone. En principe, une poule pondeuse pond un œuf presque chaque jour. Cependant, cela peut varier selon les races et la période de l’année. Ainsi, on estime qu’une bonne pondeuse peut pondre environ 300 œufs par an.

    Profitez d’un insecticide écologique et gratuit

    Les poules sont friandes de petits vers, d’escargots et d’insectes (œufs, larves, chenilles, etc.). Or, ils sont nombreux à venir se nourrir à vos dépens en grignotant vos plantations. Si vous ne souhaitez plus utiliser de produits phytosanitaires, apprenez à vous en passer en adoptant des poules. Vous profiterez ainsi d’un jardin plus naturel tout en nourrissant vos cocottes gratuitement.

    Un engrais fait-maison sans rien dépenser

    Après avoir mangé, les poules vont tout naturellement produire des fientes. Or, celles-ci se révèlent être un engrais naturel très efficace. Si vous laissez vos poules se promener sur votre terrain, pas besoin de les épandre. Les poules les sèmeront au gré de leur cheminement. Par contre, si elles vivent en enclos, il vous faudra les collecter.

    Ce fertilisant, qu’on appelle le poulné, s’utilise dans toutes vos plantations en pot ou au potager. Il peut également alimenter votre compost.

    L’éducation par les poules

    Afin de responsabiliser vos enfants, apprenez-leur à prendre soin des poules de la maison. Cela les sensibilisera à la cause animale, mais aussi à la provenance des aliments qu’ils consomment. Car non, les œufs ne naissent pas dans des boîtes en carton.

    Un animal de compagnie passionnant

    Contrairement à une idée reçue et très largement répandue, la poule est loin d’être bête. Bien au contraire. Vous vous rendrez vite compte que votre poulailler (ensemble des habitantes de votre maison à cocottes) est doté d’une formidable intelligence. En effet, les poules apprennent vite et sont en réalité très futées. Les regarder est un spectacle aussi étonnant qu’amusant.

    Où acheter des poules ?

    Les poules pondeuses ou d’ornement s’achètent chez les éleveurs, dans les jardineries, mais aussi, sur les sites de petites annonces. Le prix peut varier d’un vendeur à l’autre et selon la race. La poule rousse, la plus commune, se vend aux alentours d’une vingtaine d’euros. D’autres races, bien plus rares peuvent atteindre 60 euros. Pensez également à l’adoption. Vous ferez une bonne action en recueillant une poule réformée promise à l’abattoir, car moins productive. Renseignez-vous auprès de la SPA et des associations de protection animale.

    Où acheter un poulailler pas cher ?

    Le succès des maisons pour poules a facilité leur commercialisation. Vous pourrez donc vous procurer votre pondoir dans les jardineries, dans les magasins de bricolage, mais aussi sur le Net.

    Acheter un poulailler, que du bonheur ?

    Acheter un poulailler implique qu’on l’entretienne correctement pour le bien-être des poules et pour une question d’hygiène. Il faut donc le nettoyer à fond régulièrement, changer la paille et veiller à l’approvisionnement en eau. Un coup de peinture (naturelle) le gardera en état plus longtemps s’il est en bois.

    À savoir

    Il est obligatoire de consulter votre mairie afin de connaître quelles sont les conditions sanitaires que vous devez appliquer à votre poulailler.

    Alors prêt à adopter la poulette attitude ?

    La sélection de poulaillers de Bien dans mes pénates

    Poulailler en bois, poulailler en plastique, poulailler avec ouverture automatique programmée, faites votre choix. Et n’oubliez pas d’acheter à vos poulettes, un perchoir, un abreuvoir et plusieurs mangeoires et des aliments spéciaux pour animaux de basse-cour.

    (Visited 30 times, 1 visits today)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


    *